“La révolution russe, c'est la révolution française qui arrive en retard, à cause du froid.” - Victor Hugo

Dans le but de découvrir  la révolution russe de 1905, les classes de Seconde GT2 et GT3 sont allées voir le jeudi 10 Octobre 2019 la pièce « Les Justes », adaptée du livre d’Albert Camus et mise en scène par Abd al Malik.

Voici quelques critiques d’élèves :

Rémy, élève de 2 GT3 :

« La pièce de théâtre « Les Justes », m’a beaucoup plu et m’a fait me poser des questions sur la liberté et la violence.

Pour commencer, j’ai relevé la phrase : « La liberté est un bagne aussi longtemps qu’un seul homme est asservi sur la Terre ». Cette phrase signifie que la liberté existe seulement si tous les hommes en profitent et qu’aucun d’entre eux n’est soumis.

Ensuite, à l’entracte, je me suis demandé : « Sont-ils réellement obligés d’utiliser la violence ? ». Ma réponse est la suivante : « Non ils ne sont pas obligés, mais ce n’est pas en étant pacifiques, que nous allons marquer les esprits ».

Malheureusement, aujourd’hui, les mouvements que les médias montrent le plus sont violents car ils intéressent l’opinion publique ( exemple : Gilets Jaunes ). »

Lilia, élève de 2GT3

« J’ai trouvé cette comédie musicale musicale étonnante et passionnante. Elle nous montre tous les facette des terroristes. Aux yeux des terroristes, ils ne sont pas des meurtriers mais des socialistes qui vont tuer celui qui gouverne une ville en despote. 

Quant au décors, il était intrigant au début mais on s’y habitue et il devient spectaculaire. Il montre au même temps la rue glaciale et vide de Moscou, puis l’appartement des révolutionnaires mais aussi les appartements des voisins. Il montre l’innocence du monde qui nous entoure, c’est à dire qui’on peut voir les terroristes/révolutionnaires mettre en place les moindres détails de l’attentat au même temps que le monde qui les entoure et qui ne se doute de rien.

Selon moi, cette pièce a été une des plus belles et des plus réussies à laquelle j’ai pu assister. »

Pour retrouver le site officiel de la pièce, cliquez ici